Diagrammes de la loi de création de Wronski

La loi de création est expliquée dans les Cent pages décisives, pages 39 – 40 :

http://canonphilosophique.multiply.com/journal/item/14/14

http://books.google.fr/books?hl=fr&output=text&id=NRZ5AAAAIAAJ&dq=WRONSKI+cent+pages+d%C3%A9cisives&jtp=39

« LOI DE CRÉATION

DE TOUT SYSTÈME DE RÉALITÉ (*).

A) Théorie ou Autothésie; ce qu’il y a de donné ou d’individuel dans un système de réalités; objet immédiat de la cognition.

a) Contenu; génération individuelle des réalités; point de vue transcendantal.

= Constitution Théorique.
a2) Partie élémentaire. = Les Sept éléments.
a3) Éléments primitifs.

a4) Elément fondamental. — Élément-neutre. = (E. N.) (I)

b4) Éléments primordiaux :

a5) Élément – Savoir. = ( E. S.) (H)

b5) Élément – Être. = (E. E. ) (III)

b3) Éléments dérivés.

a4) Immédiats ou distincts :

a5) Universel – Savoir. = (U. S.) (IV)

b5) Universel – Être. = (U. E.) (V)

bA) Médiats ou transitifs ..

a5) Transitif – Savoir. = (T. S.) (VI)

b5) Transitif – Être. = (T. E.) (VII)

b2) Partie systématique. = Les Quatre Classes Systématiques.

a3) Diversité dans la réunion systématique des éléments primitifs.
a4) Influence partielle des éléments primordiaux :

a5) Être – En – Savoir. == (E. en S.) (I)

b5) Savoir – En – Être. = (S. en E.) (II)

b4) Influence réciproque ou harmonie des deux éléments primor-
diaux. — Concours – Final. = (C. F.) (III)

b3) Identité finale ou systématique, dans la réunion des éléments
dérivés. — Parité – Coronale. = ( P. C. ) (IV)

b) Forme; relation individuelle des réalités; point de vue logique. — CompaRaison Théorique.

a2) Dans la partie élémentaire. = Forme Des éléments.

Nota. — Chacun des sept Éléments reçoit ici sa forme. b2) Dans la partie systématique. = Forme Des Classes Systématiques.

Nota. — Chacune des quatre Classes systématiques reçoit ici également sa

forme.

B) Technie ou Autogénie; ce qu’il faut faire pour l’accomplissement d’un système de réalités, par l’introduction de l’universalité ; objet médiat de la cognition par l’entremise de fins ou buts.

a) Contenu • génération universelle des réalités ; point de vue transcendantal. — Constitution Technique.

a2) Partie élémentaire. — Instrument D’universalité.

a3) Accomplissement génétique des éléments dérivés immédiats ou distincts :

a4) Instrument – Universel – Savoir. = ( I. U. S. ).

b4) Instrument – Universel-Être. = (I. U. E. ). b3) Accomplissement génétique des éléments dérivés médiats ou transitifs :

a4) Instrument-transitif-savoir. = (I. T. S.).

b4) Instrument – Transitif – Être. — (I. T. E. ). b2) Partie systématique. — Procédés D’universalité.

a3) Accomplissement génétique du Concours – Final par le postulatum de la

préformation primitive ou de l’harmonie préétablie dans les éléments

hétérogènes. — Raisons Suffisantes. = (R. S.). b3) Accomplissement génétique de la Parité – Coronale par l’ascension à

l’identité primitive, c’est-à-dire, au principe absolu du système. —

Loi Suprême. — (L. S. ).

b) Forme; relation universelle des réalités ; point de vue logique. = ComparaiSon Technique.

a2) Partie élémentaire; règle universelle de l’établissement des réalités; génération uniforme des réalités. — Canon – Génétique. = (C. G.).

b2) Partie systématique; problème ayant pour objet le but général de tous les problèmes dans un système de réalités. — Problème-universel. — (P. U.).

Telle est donc cette construction purement architectonique de la Loi De Création. — Ce qui manque à la compréhension parfaite de cette grande loi primordiale, c’est la déduction génétique et par conséquent l’explication absolue de toutes ses parties constituantes. Et c’est précisément cette déduction génétique qui se trouve donnée dans les ouvrages que nous avons cités. — Mais, ce qu’il faut ici remarquer principalement, c’est que cette déduction génétique et par conséquent cette explication absolue des parties constituantes de la loi de création, déduction et explication dont il est ici question, sont telles que, lorsqu’on applique la loi de création à la détermination d’un système de réalités données, les parties constituantes de ce système reçoivent immédiatement, par cette application même, leurs respectives significations absolues, et n’ont ainsi besoin d’aucune déduction ultérieure. Aussi, chaque système de réalités contient-il ainsi implicitement la loi de création, puisque c’est d’après cette loi primordiale qu’ont été engendrées toutes ses parties constituantes. Il s’ensuit que, lors même que l’on ne connaîtrait pas la loi de création, on pourrait la découvrir dans tout système de réalités, lorsqu’on parviendrait à déduire simultanément et à déterminer réciproquement toutes les parties constituantes de ce système, de manière à ce que, d’abord, par cette détermination réciproque, elles reçoivent leur signification absolue, et ensuite, par leur déduction simultanée, elles n’aient plus besoin d’aucune déduction ultérieure, parce qu’on obtiendrait ainsi manifestement la génération primitive et absolue, c’est-àdire , la création même de ce système de réalités ; et alors, la règle que suivrait cette génération absolue du système donné, serait nécessairement la loi de création elle-même. Ainsi, par exemple, dans le système des réalités divines qui nous sont données par l’Écriture-Sainte, quoique la loi de création n’y soit pas proférée ouvertement, si l’on parvenait à coordonner et à subordonner ces réalités divines de manière à ce que, par cette exposition théologique, elles reçoivent, tout à la fois, et leur signification absolue et leur déduction primitive, une telle exposition théologique constituerait manifestement le système infaillible de théologie, dans lequel la règle que suivrait la génération progressive de ses parties constituantes, serait nécessairement la loi de création. Et un tel système génétique de théologie offrirait manifestement cette absolue Dogmatique théologique que les différentes Églises chrétiennes cherchent en vain jusqu’à ce jour. — Or, c’est effectivement cette absolue Dogmatique théologique que nous donnerons ainsi dans le premier des deux Tableaux génétiques que nous allons produire préalablement, dans celui qui doit nous offrir ici un résumé scientifique des vérités religieuses. Et nous serons ainsi fondés à dire que ce Tableau génétique de la Théologie dérive uniquement de l’ÉcritureSainte, en y comprenant même la loi de création que suit la génération de ses parties constituantes, parce que, d’après ce que nous venons de ‘reconnaître, cette loi primordiale de Dieu se trouve nécessairement impliquée dans le système de réalités divines que nous révèle l’Écriture-Sainte »

Elle est aussi donnée au tome 1 de la Réforme du savoir humain pages 62-63 :

http://babel.hathitrust.org/cgi/pt?view=image;size=100;id=ucm.5305743824;page=root;seq=130;num=62

http://canonphilosophique.multiply.com/journal/item/17/17

Qu’il nous suffise ici de faire remarquer que la triade fondamentale :

EE- EN – ES

soit :

Elément Etre – Elément neutre – Elément savoir

rappelle celle qui fonde la philosophie de Brunschvicg dès sa thèse « Modalité du jugement » :

EE = forme d’extériorité de Brunschvicg

ES = forme d’intériorité

EN = forme mixte

voilà donc un nouveau chaînon entre Wronski, son disciple African Spir, et Brunschvicg qui admirait tant ce dernier :

http://mathesis.blogg.org/page-african_spir__wronski_et_brunschvicg-777.html

http://www.blogg.org/blog-67512-billet-african_spir__1837_1890____le_lien_entre_brunschvicg__et_wronski-684711.html

voici maintenant deux diagrammes de la loi de création :

et le suivant fait le rapprochement avec l’arbre des Sephirot de la Qabbalah :

voir aussi :

(cliquer sur les images pour les agrandir)

http://canonphilosophique.multiply.com/journal/item/15/15

http://canonphilosophique.multiply.com/journal/item/16/16

Publicités

9 thoughts on “Diagrammes de la loi de création de Wronski

  1. Ping: La loi de création de Wronski et la théorie des catégories « Μαθεσις υνι√ερσαλις τοποσοφια

  2. Ping: les mathématiques de Wronski et les catégories | La recherche de l' ABSOLU

  3. Ping: La loi de création d ‘Hoené Wronski et les catégories et topoi | Μαθεσις υνι√ερσαλις τοποσοφια

  4. Ping: La loi de création de Wronski et la théorie des topoi | La recherche de l' ABSOLU

  5. Ping: pensée selon l’être et selon l’ Un, catégories, topoi , ensembles | Léon Brunschvicg et la philosophie

  6. Ping: La « loi de création  de Wronski | «Tractatus toposophicus

  7. Ping: la loi de création de Wronski et les foncteurs | Tractatus toposophicus

  8. Ping: Diagrammes de la loi de création de Wronski | Tractatus toposophicus

  9. Ping: Hoené Wronski : le Beau , « Concours-Final  de la Réalité (manuscrit jamais publié) | «L'horreur islamique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s